27 septembre 2020
vietnam

Quelques fêtes et festivals à découvrir lors d’un séjour au Vietnam

Tout comme la Chine, le Vietnam suit des traditions et cultures bien ancrées. De par son histoire et sa localisation, le pays met à l’honneur tout au long de l’année des fêtes religieuses, des festivals et diverses célébrations du calendrier lunaire. Il est réellement intéressant d’y assister. Ce sera une occasion de plonger au cœur de l’âme du Vietnam. D’ailleurs, voici quelques-unes des festivités auxquelles il est réellement indiqué d’assister une fois sur place selon la date du séjour.

Tet Nguyen Dan ou le Nouvel An lunaire

Le Tet Nguyen Dan ou « Têt » est la fête du premier de l’année. Il s’agit de la fête la plus importante du pays au cours de l’année. Elle est célébrée pour marquer le début d’une nouvelle année et également un signe de l’arrivée du printemps. Chaque année, la date peut varier selon la lune, mais elle se déroule souvent entre fin janvier et mi-février. De par l’importance de cet événement annuel, le quotidien des locaux change complètement durant cette période. Durant les jours qui précèdent le jour J, tout le monde se rue à tous les coins de rue pour les préparatifs.

Les décorations florales sont partout. Les gens se ruent dans les magasins pour faire les courses. Après le jour J, les rues sont vides. La plupart des commerces sont fermés. Les gens ont coutume de retourner dans leur ville natale. On y fait place aux prières et aux rituels en famille pour accueillir la nouvelle année d’une manière adaptée. Durant cette période, il faudra donc se préparer pour ces festivités. Mais il est toujours intéressant de confier les préparatifs d’un tel voyage par des spécialistes comme Marco Vasco Vietnam. C’est une occasion de profiter du Nouvel An lunaire d’une manière authentique et exclusive.

Tet Han Thuc  ou la fête des aliments froids

Voilà une fête insolite où vous aurez l’occasion de profiter d’une des traditions authentiques du pays. Le Tet Han Thuc qui signifie la fête où on mange froid promet une expérience hors du commun. Elle a été célébrée pour marquer généralement la fin du printemps. Elle a lieu souvent le 3e jour du 3e mois lunaire. D’après l’histoire, cette fête est née d’une légende qui est liée au dévouement des mandarins au roi. Un mandarin s’était sacrifié pour aider le roi durant son exil. Il a été brulé dans un incendie de forêt perpétrée par le roi. Depuis ce jour, on évite d’allumer du feu ce jour.

Au cours de cette célébration, les Vietnamiens préparent deux types de gâteaux de riz. Il y a les Banh troi qui sont des boules de riz gluant ornées de sucre et servies dans une assiette. Il y a aussi le Banh Chay qui est un riz gluant enrobé de haricots mungo servi dans un bol d’eau sucrée. Ils sont saupoudrés de sésame ensuite avant d’être dégustés froid.

Le Festival des lanternes de Hoi An, un beau spectacle de lumière

Si vous avez la chance d’être à Hoi An au moment de la pleine lune, vous aurez l’opportunité d’assister au festival des lanternes. C’est un événement important célébré tous les mois le 14e jour du premier mois lunaire, et ce, depuis le 18e siècle. D’après les croyances bouddhiques, la pleine lune est sacrée, car elle marque la naissance de Bouddha et aussi le moment de son illumination. Mais actuellement, elle est célébrée plus pour vénérer les ancêtres et pour réfléchir sur la vie.

Dans la vieille ville de Hoi An, les spectacles de lumière sont exceptionnels. Les lanternes ornent les rues. Elles sont placées sur la rivière Hoai en tant qu’offrande à Dieu et aux ancêtres. Tout au long du fleuve, de nombreuses représentations, des lectures de poésie, des musiques traditionnelles et des spectacles folkloriques ont lieu. C’est un événement particulier donnant la possibilité de plonger au cœur des traditions et des coutumes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *