18 octobre 2021
parapharse d'un texte en ligne

La citation scientifique – la bonne voie

Les articles scientifiques gagnent en qualité, surtout lorsqu’ils contiennent un mélange équilibré d’idées de l’auteur et de citations ou d’élaborations d’autres auteurs. Qu’il s’agisse de citations directes ou indirectes, il y a quelques éléments à prendre en compte lorsque l’on cite du matériel scientifique.

La citation scientifique doit être apprise.

En gros, c’est à noter : lors de la compilation de tout travail scientifique en reformulation de texte, une citation correcte est indispensable. Il est important de marquer clairement les idées étrangères et de s’appuyer sur des références non ambiguës. Dès qu’un mot, plusieurs mots, des phrases partielles, des structures de phrases entières ou des passages de texte entiers sont reproduits, il s’agit d’une citation.

Sauf s’il s’agit de termes qui s’expliquent d’eux-mêmes ou de considérations qui peuvent être logiquement justifiées, tout le reste d’un article scientifique doit être étayé par des sources

Si ce qui est écrit n’est pas basé sur les propres pensées, résultats, interprétations ou positions de l’auteur, ces passages doivent être marqués en conséquence. Il importe peu que ce qui a été repris soit cité dans l’esprit, c’est-à-dire indirectement, ou inchangé – littéralement, directement. Ainsi, non seulement des reproductions littérales sont citées, mais aussi toute idée étrangère. En conséquence, une distinction est faite entre deux techniques de base lors de la citation : La citation directe et la citation indirecte.

Citation directe

On parle de citation directe lorsque les remarques d’un tiers sont incluses dans le propre travail scientifique de l’auteur sans modification, c’est-à-dire en restant fidèle à la lettre et au caractère. Ni la formulation, ni l’orthographe ou la ponctuation ne peuvent être modifiées. La citation directe est placée entre guillemets et la source est indiquée directement avec le(s) nom(s) de famille de l’auteur cité.

Comment utiliser intelligemment les ou

Lorsqu’on souhaite paraphraser textes en ligne, il est important en premier lieu de trouver des textes de départ, des contenus à transformer. Pour ce faire, des recherches internet sont nécessaires. Il faut que le rédacteur puisse trouver des récits à transformer. Sur internet, il existe plusieurs sources d’informations. Les contenus des sites de blog sont souvent des créations, bien que certains d’entre eux résultent également de la paraphrase. Avec cette voie, il est recommandé d’utiliser plusieurs sites, recouper les textes pour former un seul bloc. La paraphrase doit ainsi s’opérer de manière progressive. Le rédacteur aura à combiner le tout vers la fin. À noter que les sous-titres peuvent être réécrits. Si les sources sont des sites de marque cependant, un simple passage dans l’outil, et le contenu qui en ressort peut être immédiatement livré.

Les rédacteurs de contenu pour le web peuvent utiliser les outils de paraphrase en ligne sans pour autant être victimes de refus de textes ou de commandes. Il suffit juste de bien trouver le juste milieu de l’utilisation de ces plateformes en fonction des besoins des clients. Il est désormais plus facile ainsi de produire une grande quantité de contenu en un temps record. Des revenus importants sont à la clé, à condition de bien respecter les balises rédactionnelles suivantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *